Lizzie Crowdagger : le blog

Un blog avec de la fantasy urbaine, des lesbiennes, des vampires, des flingues et des motos
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Crowbook est maintenant en version 0.7.0

, 13:34 - Lien permanent

(Mise à jour du 2016-09-11 : évidemment, il suffisait que je fasse un billet de blog pour annoncer une nouvelle sortie pour que je me motive à corriger quelques trucs et à sortir une nouvelle version le lendemain... Cela dit, cela ne change pas grand-chose, j'ai juste un peu mis à jour ce billet.)

Je vous avais déjà présenté Crowbook il y a quelques mois. Il s'agit d'un logiciel (libre[1]) pour générer des livres aux formats HTML, EPUB et PDF[2] à partir de fichiers sources au format Markdown. Par rapport à d'autres « concurrents » équivalents, il se distingue par deux objectifs un peu différents de ceux-ci :

  • être centré sur les romans et nouvelles, avec un support plus limité de choses qui sont surtout utiles pour de la documentation technique (coloration syntaxique pour du code informatique, formules mahématiques, etc.) ;
  • respecter (à peu près) la typographie française, et permettre à des auteurs et autrices francophones de ne pas avoir à se soucier d'insérer les bons espaces insécables devant des '?', '!' et autres ':'.

Depuis quelques mois, c'est ce que j'utilise pour à peu près tous mes romans et nouvelles (sauf certains des plus anciens). Cela m'a emmenée à devoir corriger un certain nombre de bugs, mais je trouve ce programme maintenant être à peu près utilisable puisque j'ai tout de même de moins en moins à y toucher. Évidemment, le fait qu'il corresponde à peu près à mes besoins et n'est plus trop buggé pour mon utilisation ne veut pas dire que ça s'appliquera de la même manière pour d'autres personnes, mais disons qu'il devrait moins évoluer dans les mois à venir[3].

Bref, Crowbook est maintenant en version 0.6.0, 0.7.0 et si l'idée d'écrire des textes au format Markdown vous attire et que vous aimez bien bidouiller un peu quand même (le rendu PDF nécessitera notamment que vous ayez LaTeX d'installé sur votre ordinateur), vous pouvez y jeter un coup d'œil. (Je me rends bien compte que ça concerne une minorité d'écrivain·e·s.)

Pour l'installer, vous pouvez soit :

Je ne vais pas m'étendre sur le fonctionnement du logiciel et vous renvoyer pour ça sur la page Github et le guide d'utilisation, même si c'est en anglais. N'hésitez pas à me faire part de vos retours.

Et si tout ça ne vous intéresse pas particulièrement et que vous voulez juste voir à quoi peut ressembler un bouquin mis en page avec ce machin, vous pouvez bien évidemment regarder mes romans et nouvelles qui l'utilisent dorénavant, comme :

Là encore, même si vous n'utilisez pas Crowbook, n'hésitez pas si vous avez des remarques à faire sur la mise en page, en particulier s'il y a quelque chose qui s'affiche bizarrement sur votre liseuse : je n'ai pas les possibilités techniques de tester le rendu sur beaucoup d'appareils[4].


Si vous aimez ce que je fais et que vous voulez me soutenir financièrement, il y a une page Tipeee où vous pouvez vous abonner à partir d'1€ par mois. En contrepartie, vous aurez accès à mes prochains textes de fiction en avant-première.


Notes

[1] Sous licence LGPL, plus précisément.

[2] Avec un support très, très, très expérimental de LibreOffice mais qui n'est pas du tout la priorité.

[3] Évidemment, il suffisait que je dise ça pour me motiver à corriger un souci (voire la partie rayée ci-après) que j'avais en tête depuis quelques mois, et qui m'a pris moins de temps que prévu. Cela dit, ça reste une évolution assez mineure. Au rang quand même des choses pas très bien gérées, on notera les images, et la « politique par défaut » discutable (mais changeable en modifiant la feuille de style utilisateur) de les agrandir pour qu'elles prennent une bonne partie de la largeur de l'écran, qui n'est pas adaptée à toutes les images (en témoigne le build status au début du guide d'utilisation), mais qui est compliqué à mieux gérer parce que le format Markdown ne permet pas de spécifier comment une image devrait être affichée.

[4] Ou alors, vous pouvez m'offrir des liseuses pour que je puisse tester dessus moi-même, si vous préférez. Peut-être même qu'un jour Crowbook sera tellement populaire que les constructeurs m'enverront leur modèle en avant-première pour s'assurer que les EPUBs générés s'affichent correctement dessus. Ou peut-être même qu'un jour les constructeurs de liseuses afficheront correctement les attributs CSS basiques et qu'il n'y aura plus à s'embêter à essayer de contourner leurs limitations. On peut rêver, après tout.

186 lectures