Le blog de Lizzie Crowdagger

Ici, je discute écriture et auto-édition, fanzines et livres numériques, fantasy et fantastique, féminisme et luttes LGBT ; et puis de mes livres aussi quand même pas mal
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Initial Coin Offering : le Croaaaa, nouvelle crypto-monnaie écologique utilisant une alternative à la blockchain

, 00:04 - Lien permanent

COMMUNIQUÉ DE PRESSE — POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Lizzie Crowdagger est heureuse de vous annoncer la création d’une nouvelle crypto-monnaie écologique, fonctionnant grâce au principe innovant de la cyclechain, une alternative révolutionnaire à la blockhain : le CROAAAA.

« Marre des “coin” ? Passez au “croaaaa” ! »

Une Initiial Coin Offering est en cours, et vous permettra d’acheter pendant une semaine un croaaaa pour uniquement 20 euros !

Un croaaa, nouvelle cryptomonnaie révolutionnaire et disruptive

Pas convaincu·e par l’aspect révolutionnaire et disruptif du croaaaa ? Lisez la suite !

La blockchain, une méthode obsolète, coûteuse et anti-écologique

La plupart des crypto-monnaies actuelles fonctionnent selon le principe de la blockchain. Si celui a des intérêts, notamment en matière de décentralisation, elle s’avère extrêmement coûteuse en temps de calcul et par conséquent est une aberration écologique : la sécurité dépend en effet de la capacité à participer à une « preuve de calcul », c’est-à-dire une course à la montre absurde qui fait simplement consommer du temps de calcul CPU dans l’espoir de « miner » quelques piécettes.

Le croaaaa, une alternative écologique

À l’oppoosé, via un procédé révolutionnaire (12 brevets ont été déposés), le Croaaaa fonctionne sur un principe très différent. Il s’agit en effet d’émettre des tokens qui peuvent être échangés sans avoir à passer par une vérification coûteuse et poussée. Pour cela, le principe est très simple : il s’agit de l’idée de paper-printed-token®, jeton imprimé sur papier, qui peut être échangé directement d’individu à undividu ou de commerce à commerce. La communauté grandissante d’utilisateurs de Croaaaa utilise informellement le terme « billet ».

Un temps de validation réduit à zéro

Les crypto-monnaies existantes demandent un certain délai de validation pour confirmer une transaction, le temps que celle-ci soit ajouté dans la blockchain et de vous assurer que cette version de la blockhain est bien celle qui va perdurer. Ce temps prend au minimum plusieurs minutes, quand ce n’est pas plusieurs heures. Avec le Croaaaa, aucun délai d’attente : il vous suffit de tendre votre paper-printed-token à son destinaire, et celui-ci peut l’empocher !

Un anonymat garanti et une décentralisation complète !

La plupart des cryptomonnaies de moindre envergure, comme le Bitcoin, imposent d’inscrire vos identifiants dans la blockchain pour valider une transaction. Même si celui-ci est supposé rester anonyme, en pratique cela peut permettre dans certains cas de pister toutes vos transactions !

Le Croaaaa évite complètement cela : pour valider une transaction, il suffit de donner le paper-printed-token au vendeur. Aucun risque d’être tracé ainsi ! Le processus permet aussi une plus forte décentralisation, puisqu’il ne nécessite même pas de connexion à Internet !<

Une sécurité à toute épreuve grâce à la cyclechain

Pour garantir la sécurité des transactions et vous assurer que le paper-printed-token que l’on vous remet en échange d’un biais ou d’un service correspond bien à la réalité et n’est pas un faux, le Croaaa introduit le principe révolutionnaire de la cyclechain, communémment appelée « triplex » dans la communauté Croaaaa. L’idée est simple et efficace : si quelqu’un produit des faux paper—printed-tokens, vous pouvez utiliser d’une chaine de vélo (ou une triplex) pour récupérer vos biens et vous assurer que l’individu ne recommence pas. Pas besoin de temps de calcul et de faire surchauffer des fermes de calcul, une alternative écologique et équitable !

Peur de la spéculation ? Une monnaie adossée à une valeur sûre !

Pour assurer sa stabilité financière, le Croaaaa est adossée à une valeur sûre : le livre papier. Et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de l’intégrale à venir de la saison 1 de La chair & le sang, par Lizzie Crowdagger. Un Croaaaa pourra donc être échangé (frais de port non compris) contre un exemplaire papier de ce livre.

La chair & le sang, série de romance paranormale lesbienne
Pas de crainte de dévaluation : un Croaaaa pourra toujours être échangé contre l’intégrale papier de La chair & le sang !

Historiquement, beaucoup de monnaies étaient addossées à une valeur physique, comme l’or. Cela avait des avantages, et des inconvénients.>

L’avantage premier d’adosser le Croaaaa à un tel livre est qu’il n’y a pas à craindre de dévalorisation, car ce livre pourra être utile dans toutes les circonstances :

  • Fournir un divertissement si vous vous ennuyez.
  • Caler un meuble qui n’est pas tout à fait droit.
  • Planqué sous un manteau, arrêter un coup de couteau.
  • Vous réchauffer en hiver en le brûlant.
  • Vous essuyer en cas de diarrhée.

Des développements à venir !

Vous pouvez vous procurer des Croaaaa dès maintenant, et les utilier très facilement dans tous les commerces qui les acceptent, sans même avoir besoin de connexion Internet ni d’ordinateur ! Cependant, des améliorations sont d’ores et déjà prévus pour améliorer encore la facilité d’utilisation du Croaaaa. Parmi ceux-ci, le concept de centicroaaaa. L’idée est très simple : admettons qu’un vendeur vous propose un pack de six bières et que celui-ci coûte 0,5 Croaaaa. Vous n’allez tout de même pas couper un paper-priinted-token en deux ? La solution est simple, utiliser 50 centicroaaaa. Pour cela, vous pourrez typiquement proposer à quelqu’un d’échanger votre billet de un croaaaa contre deux billets de cinquante centicroaaaa. La communauté d’utilisateurs a déjà inventé une nouvelle expression pour ce processus : « faire la monnaie » !

Rejoignez la révolution Croaaaa dès maintenant !

894 lectures

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet