Le blog de Lizzie Crowdagger

Ici, je discute écriture et auto-édition, fanzines et livres numériques, fantasy et fantastique, féminisme et luttes LGBT ; et puis de mes livres aussi quand même pas mal
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Convertir des epub en PDF pour sa liseuse ?

, 21:05

Une fois n'est pas coutume, je vais plutôt parler lecture que écriture, et plus particulièrement lecture sur liseuse, des différents formats, et de comment faire des conversions de l'un à l'autre.

Lire la suite...

Écrire des textes avec Pandoc, #2 : un bilan

, 17:51

Il y a quelques temps déjà, j'avais fait un petit article sur Pandoc, un logiciel en ligne de commande qui permet de convertir un texte formatté de façon très légère (Markdown, qui se rapproche qu'on peut trouver sur pas mal de Wikis ou de blogs), et qui est pratiquement, en fait, du texte brut, en plein de formats différents : PDF, LaTeX, HTML, ePub, ...

Maintenant, ça fait quelques temps que je l'utilise pour mes projets, et je me suis dit que ça pouvait être intéressant d'en tirer un petit bilan. Je m'excuse si ce billet est assez technique et obscur pour beaucoup de gens, mais je me suis dit que ça pouvait en intéresser éventuellement.

La mise en place

La mise en place n'est vraiment pas très compliqué : c'est, après tout, une ligne de commande assez simple à exécuter, même si je trouve plus simple à l'usage d'avoir un petit script ou un Makefile qui permet de ne pas avoir à retaper les bonnes options à chaque fois et qui génère d'un coup d'un seul les fichiers PDF, ePub, OpenOffice et HTML.

La seule petite contrainte c'est si, comme moi, on aime bien séparer un même texte en plusieurs fichiers (typiquement, pour un roman, un par chapitre), puisqu'il faut passer au logiciel les fichiers dans le bon ordre, histoire de ne pas avoir le chapitre 14 avant le chapitre 2. Personellement, j'ai résolu ça de façon simple en me contentant de préfixer le nom de chaque fichier par un numéro, du genre : "01_titre_chapitre.md", ce qui fait qu'il n'y a qu'à faire la commande :

$ pandoc -o nom.epub *.md

Et hop, c'est réglé et on a un truc à peu près correct. La seule relative difficulté, c'est d'adapter les fichiers LaTeX pour que le PDF généré ressemble plus à ce que j'ai envie d'avoir, mais adapter mon fichier template en fichier template compréhensible par pandoc n'a pas été très difficile.

Le résultat

Dans l'ensemble, le résultat me convainc. Si vous voulez une idée de ce que ça peut donner, vous pouvez lire la nouvelle Une leçon d'humanité et voir ce que ça donne pour les différents formats.

Pour moi, le seul souci apparaît quand j'ai envie de faire des trucs un peu plus originaux au niveau du formattage : y compris des petits trucs comme commencer les chapitres au numéro 0 ou sauter un chapitre en cours de roman (ie. passer du 12 au 14, ou avoir le chapitre 4, un chapitre «Interlude», puis un chapitre 5). Cela dit, ça ne concerne pas la plupart des textes, et vu le gain de temps je trouve aussi pratique de prendre quelques minutes pour modifier le fichier généré au moment de le publier.

Bilan

Avantages :

  • une fois qu'on est un peu rôdée, c'est vraiment simple et on écrit «au kilomètre», sans se poser de questions de mise en page (bon, à la limite, c'est presque aussi vrai pour LaTeX, mais quand même un peu moins) ;
  • la possibilité de générer beaucoup de formats différents sans galérer : hop, on lance une ligne de commande, et on a cinq formats de sortie différents, je trouve quand même ça très pratique ;
  • je pense que c'est quand même plus facile à prendre en main que LaTeX :)

Inconvénients :

  • pas forcément le top du top de la configurabilité, même si pour écrire des romans et des nouvelles ça pose, en pratique, rarement problème ;
  • j'ai conscience que c'est quand même réservé à un public «geek» qui maîtrise un peu la ligne de commande, même si ça pourrait être faisable de développer quelque chose de plus graphique et que ça existe peut-être déjà...

Écrire des textes avec Pandoc, #1 : une introduction

, 06:21

Aujourd'hui, enfin, cette nuit (je suis un animal nocturne) j'ai découvert (enfin, façon de parler, j'étais déjà tombé dessus avant, mais passons) Pandoc, et je me suis dit que ça pouvait quand même être super pratique, alors j'avais envie de vous le faire partager.

Qu'est-ce que c'est ? Basiquement, c'est un logiciel en ligne de commande qui permet de convertir un texte formatté de façon très légère (Markdown, qui se rapproche qu'on peut trouver sur pas mal de Wikis ou de blogs), et qui est pratiquement, en fait, du texte brut, en plein de formats différents : PDF, LaTeX, HTML, ePub, ...

Lire la suite...

Billets connexes