Mot-clé : cassandra

Lesbienne transsexuelle qui n'a pas peur des vampires

jeudi, avril 12 2018

Lacets rouges & magie noire (publication en cours)

Lacets rouges & magie noire, série de fantasy urbaine lesbienne

De nos jours, tout le monde sait que les vampires, loups-garous et autres sorcières existent bel et bien, et ils vivent acceptés (ou tout du moins tolérés) dans la société.

Razor est une ancienne sorcière, mais elle se tient maintenant bien loin de tout ce qui relève du surnaturel. Elle n’aspire qu’à boire des coups avec ses copines skinheads en écoutant de la musique.

Lors d’une soirée, elle rencontre Cassandra, une jeune femme qui fréquente des vampires et qu’elle trouve immédiatement louche. Mais elle est loin de se douter que celle-ci va faire ressurgir de sombres secrets et l’emmener à devoir, une nouvelle fois, chausser ses bottes de combat pour affronter des monstres sortis du passé, entre vampires staliniens et sorciers nazis.

Lire la suite...

Dans le même univers...

jeudi, mars 29 2018

Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires)

Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires), roman de fantasy urbaine avec des lesbiennes et des motos

— J’ai conscience que, pour beaucoup de gens, je ne peux pas être une vraie lesbienne parce que je suis trans. Et j’avoue que j’ai du mal à imaginer qui pourrait tomber amoureuse d’une fille comme moi.

— Je vais te donner le même conseil qu’aux jeunes vampires qui viennent de subir leur transformation et qui ont une sale tendance à se lamenter sur le fait qu’ils sont des monstres et qu’on les regarde bizarrement : oui, c’est difficile au début, oui, les gens sont des connards, mais, non, je ne suis pas la bonne personne auprès de qui venir chercher du réconfort ou à qui déclamer des poèmes qui illustrent la douleur de ton âme tourmentée. Rassure-moi, tu n’écris pas de poèmes ?

Lire la suite...

Dans le même univers...

lundi, septembre 19 2016

Hell B☠tches : Dykes VS Bastards

Dykes VS Bastards - nouvelle de fantasy urbaine lesbienneDykes VS Bastards est une nouvelle un peu particulière, puisqu’elle est partie d’une sorte de défi littéraire « blague ». Frustrée par la répression policière depuis le début du mouvement contre la loi travail (et en particulier la journée du jeudi 28 avril), de prendre des coups et des gaz lacrymogènes sans pouvoir répondre aux policiers, de voir des potes partir en prison ou à l’hôpital, j’avais annoncé en plaisantant que, pour chaque gazage, chaque éclat de grenade, chaque coup de matraque, je tuerais un policier dans mon prochain roman.

Lire la suite...

Dans le même univers...