Mot-clé : vampire

Des histoires où les canines brillent dans la nuit, où le sang coule et où les morts sont parfois encore vivants.

jeudi, avril 12 2018

Lacets rouges & magie noire (publication en cours)

Lacets rouges & magie noire, série de fantasy urbaine lesbienne

De nos jours, tout le monde sait que les vampires, loups-garous et autres sorcières existent bel et bien, et ils vivent acceptés (ou tout du moins tolérés) dans la société.

Razor est une ancienne sorcière, mais elle se tient maintenant bien loin de tout ce qui relève du surnaturel. Elle n’aspire qu’à boire des coups avec ses copines skinheads en écoutant de la musique.

Lors d’une soirée, elle rencontre Cassandra, une jeune femme qui fréquente des vampires et qu’elle trouve immédiatement louche. Mais elle est loin de se douter que celle-ci va faire ressurgir de sombres secrets et l’emmener à devoir, une nouvelle fois, chausser ses bottes de combat pour affronter des monstres sortis du passé, entre vampires staliniens et sorciers nazis.

Lire la suite...

Dans le même univers...

lundi, avril 2 2018

Révolution avec une vampire

Révolution avec une vampire, nouvelle de fantasy urbaine futuristeParis, dans un futur dystopique où le monde est divisé entre les pays pro et anti vampires…

Alors que, dehors, la révolte gronde, le journaliste John interroge la vampire Lénina sur son parcours. Elle parle de sa transformation dans un monde où vampires comme marginaux sont chassés des villes ; comment, en tant que femme transgenre, elle a été exclue de la cité barricadée et s’est retrouvée livrée aux morts-vivants.. Elle raconte comment sa vie a changé lors de sa rencontre avec Éléonore Trotsky, leader de la révolution en cours.

Une nouvelle dystopique et vampirique qui parle de transidentité et de révolution politique.

Lire la suite...

dimanche, avril 1 2018

La chair & le sang

La chair & le sang, romance paranormale lesbienne à tendance BDSM

La chair & le sang est une série de romance paranormale lesbienne (à tendance sado-masochiste) en cinq épisodes, mêlant histoire d’amour, enquête surnaturelle et action endiablée, avec une touche de punk et d’humour.

Je m’appelle Jessica, je viens d’emménager dans une nouvelle ville, et je cherche juste à faire comme tout le monde : trouver un travail, rencontrer l’amour, et avoir une vie stable et satisfaisante.

Sauf que mes seules opportunités professionnelles sont de bosser pour des vampires, que la voisine sur laquelle j’ai un crush est une skinhead louve-garou, et que mes tendances masochistes ne sont pas toujours très bien comprises.

Lorsque des gens commencent à se faire descendre autour de moi, je ne suis pas très surprise. La seule chose de stable dans ma vie, c’est bien ma capacité à attirer les emmerdes. 

Jessica accompagne son amie Carmen, gérante d’un salon de thé vampirique, à une grande rencontre des morts-vivants de la ville. Alors qu’elle essaie péniblement de comprendre les enjeux de la politique vampirique et de repérer les différentes factions, elle réalise qu’une intruse surnommée Bloody Mary risque d’apporter un peu de piquant à la soirée.

Car si, en apparence, il n’y a que discussions tranquilles, petits fours, champagne et sang synthétique, les inimitiés peuvent vite dégénérer, les canines ressurgir et les gros calibres apparaître.

Cela dit, tout ça n’est pas le plus gros souci de Jessica, car ce qui occupe le plus ses pensées, c’est sa voisine Chloé, et comment trouver une façon subtile mais efficace de l’aborder.

  • Jessica parviendra-t-elle à protéger son amie Carmen des règlements de comptes entre vampires ?
  • Qui est cette mystérieuse Bloody Mary ?
  • Comment draguer sa voisine skinhead louve-garou ?
  • Les vampires ont-ils parfois besoin de lunettes ? Craignent-ils vraiment tous le soleil ?

Gratuit : le premier épisode, Les coups et les douleurs

EPUB PDF HTML

Lire la suite...

Dans le même univers...

jeudi, mars 29 2018

Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires)

Une autobiographie transsexuelle (avec des vampires), roman de fantasy urbaine avec des lesbiennes et des motos

— J’ai conscience que, pour beaucoup de gens, je ne peux pas être une vraie lesbienne parce que je suis trans. Et j’avoue que j’ai du mal à imaginer qui pourrait tomber amoureuse d’une fille comme moi.

— Je vais te donner le même conseil qu’aux jeunes vampires qui viennent de subir leur transformation et qui ont une sale tendance à se lamenter sur le fait qu’ils sont des monstres et qu’on les regarde bizarrement : oui, c’est difficile au début, oui, les gens sont des connards, mais, non, je ne suis pas la bonne personne auprès de qui venir chercher du réconfort ou à qui déclamer des poèmes qui illustrent la douleur de ton âme tourmentée. Rassure-moi, tu n’écris pas de poèmes ?

Lire la suite...

Dans le même univers...

jeudi, mars 22 2018

Sortir du cercueil

Sortir du cercueil, nouvelle de fantasy

William, un jeune peintre, fait le voyage vers un château isolé et lugubre de Transye Vanille, où il doit y dresser le portrait de la fille d’un comte.

Mais les occupants du château se montrent bien mystérieux, et il se pourrait bien que William encourt un grave danger. Heureusement, il pourra toujours compter sur son amie imaginaire et ses attirances romantiques inverties pour se sortir de toutes les situations. Mais il n’est pas certain que cela s’avère suffisant…

Livre électronique

Ebook gratuit

Livre papier

Cette nouvelle fait partie, avec trois autres, du recueil Sorcières & Zombies.

Commander (8€, 102 pages)

Extrait

William fit un sourire crispé à la petite fille qui lui tirait la langue et tourna la tête vers la fenêtre de la diligence.

Le paysage de la Transye Vanille était magnifique, avec ses belles forêts enneigées et ses montagnes majestueuses ; mais il commençait à s’en lasser un peu.

William était un artiste dans le besoin, aussi avait-il accepté la proposition du comte d’Ekul, qui le payait grassement pour qu’il vienne dans son château dresser le portrait de sa fille. Il n’avait juste pas réalisé que le voyage serait si long, que la diligence lui ferait si mal aux fesses, qu’il ne pourrait pas fumer pendant aussi longtemps et qu’il y aurait tant de monde à l’intérieur.

La voiture était en effet pleinement occupée : deux jeunes hommes bien habillés partageaient sa banquette, tandis qu’il faisait face à un couple hétérosexuel accompagné de leur petit monstre.

Ce n’était pas vraiment que William n’aimait pas les enfants : il les supportait tout à fait lorsqu’ils étaient suffisamment loin de lui, qu’ils restaient immobiles et se taisaient.

Non seulement la fille était à moins d’un mètre mais en plus elle avait l’affreuse tendance à faire des grimaces et à discuter. Pire, elle lui avait même parlé directement, situation dont il s’était sorti en feignant de ne pas comprendre la langue locale.

Il y avait aussi une septième passagère, qui, faute de place, avait la moitié du corps proprement à travers celui de son voisin. Si Angèle pouvait se mettre dans cette position, c’était parce qu’elle n’existait pas vraiment et n’était qu’une hallucination de l’artiste. Il avait tout fait pour que le phénomène cesse : arrêter de boire, boire beaucoup plus, prier et même se faire exorciser, mais rien n’y avait fait.

Ce n’était pas vraiment gênant lorsqu’il était seul, si ce n’est qu’elle lui tapait sur les nerfs ; mais lorsqu’il était accompagné, il ne pouvait se permettre de lui répondre sans passer pour un fou et, comme Angèle ne se taisait pas pour autant, c’était une situation on ne peut plus frustrante.

La diligence se mit enfin à ralentir, ce qui signifiait que le voyage touchait à sa fin. Il n’était pas encore arrivé car il ne s’agissait que d’un embranchement auquel le comte d’Ekul avait promis d’envoyer son cocher. William espérait qu’il tiendrait parole : le soleil commençait à disparaître derrière l’horizon et il ne tenait pas à passer la nuit dans la forêt.

Alors que les chevaux s’arrêtaient, la mère de la petite fille lui attrapa le poignet et lui murmura quelques mots. William se contenta de hocher la tête et descendit de la voiture avec soulagement.

Tandis que le cocher expédiait sans ménagement les deux valises du jeune homme au sol, la femme continua de parler, avant de faire finalement un signe de croix au moment où la diligence repartait.

— Qu’est-ce qu’elle disait ? demanda Angèle pendant que William s’allumait une cigarette.

— Oh, rien de bien important. De protéger mon cou, quelque chose comme ça. Et de buveur décent. Mais il n’y a pas de problème, j’ai pensé à amener une bouteille, je sais que ce sont des choses qui se font.

— Elle prend vraiment les étrangers pour des gens sans éducation.

— Elle a aussi dit quelque chose… que les choses là-bas n’étaient pas ce qu’elles semblaient être et que le mal était caché là où on ne le soupçonnait pas.

— Heureusement que tu aimes bien les mâles, alors, railla Angèle.

Lire la suite

Licence libre copyleft

Licence Creative Commons
Sortir du cercueil de Lizzie Crowdagger est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Les fichiers sources sont disponibles sur Github.

Ce texte est à prix libre : vous pouvez le lire sans rien débourser, mais si vous l’avez apprécié, vous êtes invité·e à ou à me soutenir sur Tipeee.

Dans le même univers...

jeudi, janvier 11 2018

Sorcières & zombies

Sorcières & Zombies, recueil de nouvelles fantastiques et de fantasySorcières & Zombies est un recueil de nouvelles mêlant fantastique et fantasy, humour et horreur, vampirisme et homosexualité, morts-vivants et enquête, transidentité et sorcellerie.

Ce recueil contient les quatre textes suivants :

Route de nuit

Claire s’est perdue en pleine campagne et, tombant de fatigue, a décidé de passer la nuit dans sa voiture avant de reprendre sa route le lendemain. Malheureusement pour elle, ses plans vont être quelques peu perturbés par une invasion de zombies, un manoir lugubre, des habitants étranges, ainsi qu’un chat mystérieux.

Une nouvelle qui revisite les clichés des films d’horreurs à coup de Remington

Créatures de rêve 

Alys, une jeune femme amnésique aux tendances punk, se dirige vers un petit village abandonné dans lequel elle est censée avoir vécue, dans l’espoir de se remémorer un passé oublié.

Mais les choses ne se passent jamais comme prévues et elle va rapidement être confrontée à un véritable cauchemar.

Ou bien c’est le cauchemar qui va être confrontée à elle, question de point de vue.

Ce n’est pas de l’horreur si l’héroïne n’a peur de rien

Sortir du cercueil

William, un jeune peintre, fait le voyage vers un château isolé et lugubre de Transye Vanille, où il doit y dresser le portrait de la fille d’un comte.

Il va alors réaliser que les occupants du château cachent un terrible secret…

Une nouvelle qui revisite le mythe de Dracula avec une touche d’humour

Une mine de déterrés

Deux détectives privés, Anya et Ray, sont engagés pour enquêter sur l’explosion d’une mine, dans une ville en quarantaine à cause de la présence de zombies. Ils devront surmonter bien des dangers s’ils veulent parvenir à découvrir la vérité…

Enquête, morts-vivants, magie noire et syndicalisme

Lire la suite...

Dans le même univers...

jeudi, décembre 21 2017

Plus haut que Carrero (La chair & le sang #5)

Plus haut que Carero est le cinquième et dernier épisode de La chair & le sang, série de romance parnormale lesbienne.

Plus haut que Carrero, épisode 5 de La chair & le sang, série de fantasy urbaine lesbienne

Je m’appelle Jessica, je viens d’emménager dans une nouvelle ville, et je cherche juste à faire comme tout le monde : trouver un travail, rencontrer l’amour, et avoir une vie stable et satisfaisante.

Sauf que mes seules opportunités professionnelles sont de bosser pour des vampires, que la voisine sur laquelle j’ai un crush est une skinhead louve-garou, et que mes tendances masochistes ne sont pas toujours très bien comprises ; et que la seule chose de stable dans ma vie, c’est ma capacité à attirer les emmerdes.

Une série de fantasy urbaine qui mêle romance lesbienne, baston, enquête et intrigues surnaturelles.

Lire la suite...

Dans le même univers...

jeudi, juillet 13 2017

Cupidon tireur d'élite (La chair & le sang #4)

Cupidon tireur d’élite est le quatrième épisode de La chair & le sang, série de romance paranormale lesbienne.

Cupidon tireur d'élite, épisode 4 de La chair & le sang, série de fantasy urbaine lesbienne

Je m’appelle Jessica, je viens d’emménager dans une nouvelle ville, et je cherche juste à faire comme tout le monde : trouver un travail, rencontrer l’amour, et avoir une vie stable et satisfaisante.

Sauf que mes seules opportunités professionnelles sont de bosser pour des vampires, que la voisine sur laquelle j’ai un crush est une skinhead louve-garou, et que mes tendances masochistes ne sont pas toujours très bien comprises ; et que la seule chose de stable dans ma vie, c’est ma capacité à attirer les emmerdes.

Une série de fantasy urbaine qui mêle romance lesbienne, baston, enquête et intrigues surnaturelles.

Lire la suite...

Dans le même univers...

jeudi, juin 1 2017

Souffrir pour être rebelle (La chair & le sang #3)

Souffrir pour être rebelle est le troisième épisode de La chair & le sang, série de romance paranormale lesbienne.

Souffrir pour être rebelle, épisode 3 de la Chair & le sang, série de fantasy urbaine lesbienne

Je m’appelle Jessica, je viens d’emménager dans une nouvelle ville, et je cherche juste à faire comme tout le monde : trouver un travail, rencontrer l’amour, et avoir une vie stable et satisfaisante.

Sauf que mes seules opportunités professionnelles sont de bosser pour des vampires, que la voisine sur laquelle j’ai un crush est une skinhead louve-garou, et que mes tendances masochistes ne sont pas toujours très bien comprises ; et que la seule chose de stable dans ma vie, c’est ma capacité à attirer les emmerdes.

Une série de fantasy urbaine qui mêle romance lesbienne, baston, enquête et intrigues surnaturelles.

Lire la suite...

Dans le même univers...

dimanche, avril 2 2017

Good cop, bad cop (La chair & le sang #2)

Good cop, bad cop est le second épisode de La chair & le sang, série de romance paranormale lesbienne.

Good cop, bad cop, épisode 2 de la série de fantasy urbaine La chair & le sang

Je m’appelle Jessica, je viens d’emménager dans une nouvelle ville, et je cherche juste à faire comme tout le monde : trouver un travail, rencontrer l’amour, et avoir une vie stable et satisfaisante.

Sauf que mes seules opportunités professionnelles sont de bosser pour des vampires, que la voisine sur laquelle j’ai un crush est une skinhead louve-garou, et que mes tendances masochistes ne sont pas toujours très bien comprises ; et que la seule chose de stable dans ma vie, c’est ma capacité à attirer les emmerdes.

Une série de fantasy urbaine qui mêle romance lesbienne, baston, enquête et intrigues surnaturelles.

Lire la suite...

Dans le même univers...