Lizzie Crowdagger

Romans de fantasy urbaine avec des lesbiennes, des vampires, des flingues et des motos
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Enfants de Mars et de Vénus

, 00:47 - Lien permanent

Enfants de Mars et de Vénus, polar fantastique avec des lesbiennes, de la sorcellerie, des camions et des motos

Enfants de Mars et de Vénus est un polar fantastique.

Lev est une lesbienne motarde. Aussi, lorsqu’elle rencontre la mécanicienne Alys, ce pourrait être le début d’une longue et belle histoire romantique sur fond de bruits de moteur.

Sauf qu’Alys est trans. Qu’elle est soupçonnée d’être une tueuse en série psychopathe – peut-être parce qu’elle est trans, ou peut-être pas. Et qu’elle a des pratiques occultes. Des histoires de sorcellerie qui ne sont peut-être pas sans lien avec les étranges cauchemars dont commence à souffrir Lev.

Mais Lev est bien décidée à ne pas se laisser démonter. Elle pourra heureusement compter sur ses plus fidèles alliés : son poing américain, ses rangers coquées et ses deux best friends for life, M. Smith et M. Wesson.

« Sauf qu’on n’est pas un couple, a tranché Alys.

— Vraiment ? ai-je demandé, un peu surprise.

— Lev, je t’aime bien, mais pour l’instant on a à peine couché deux fois ensemble et, pour ce que j’en sais, tu couches avec toutes les filles trans que tu rencontres. »

J’ai levé ma main en signe de protestation.

« Ce sarcasme est complètement infondé. Et puis, qu’est-ce que tu fais des lacrymos, des machos, des bastons avec les skins, des interrogatoires musclés et tout ça ? Ça ne compte pas, pour toi ?

— Si, mais ça correspond plus à la description d’un gang que d’un couple. »

J’ai haussé les épaules.

« D’accord, ai-je concédé. Être en gang, ça me va aussi. »

Enfants de Mars et de Vénus est édité par Dans nos histoires et peut être commandé pour 12€ sur le site de l’éditeur (ou être acheté dans n’importe quelle librairie). Si vous n’avez pas les moyens (ou que vous hésitez), le livre peut également être lu (l’intégralité du texte est disponible) sur leur site !

Critiques

Dans le même univers...

2466 lectures