Bilan auto-édition 2021

Avec la fin de 2021 et 2022 qui com­mence, c’est l’heure de faire le bilan de mon activ­ité en auto-édi­tion pour 2021. 

Pourquoi est-ce que je fais ce bilan et, surtout, pourquoi publique­ment ? Pour deux raisons essentielles :

  1. Déjà, on ne sait jamais, ça peut poten­tielle­ment intéress­er des gens, soit qui s’in­téressent à ce que je fais soit qui s’in­téressent à l’auto-édition ;
  2. Comme une par­tie non-nég­lige­able de mes revenus liés à l’au­to-édi­tion vien­nent de finance­ment par abon­nements, je pense que c’est pas mal d’être un peu trans­par­ente envers mes financeurs 🙏.

Activité

Not great, not terrible

Com­mençons par les choses qui fâchent : tout ce que j’ai fait en 2021. Ou, plutôt, tout ce que je n’ai pas fait en 2021. Hum. On va dire que c’est la faute du Covid.

Pas de nou­velle sor­tie cette année, donc, sauf un peu pour les abonné·e·s avec l’épisode 2 de la sai­son 2 de la Chair & le sang, et de Déviances Vikings, une nou­velle cen­sée peut-être être un début de série. Au total ça fait un peu moins de 50000 mots, ce qui est loin d’être une année pro­duc­tive, j’en ai conscience.

J’ai aus­si passé beau­coup trop de temps à essay­er de réfléchir à des fic­tions interactives/jeux vidéos, sans que ça ne dépasse le stade du pro­to­type ou du début de pro­jet, mais je ne dés­espère pas d’un jour essay­er de vous pro­pos­er quelque chose d’un peu fini..

Enfin, j’ai refait ce site web, ce qui m’a pris beau­coup plus de temps et d’én­ergie qui prévu (et il est encore en travaux).

Nombre de ventes

Regar­dons main­tenant le nom­bre de ventes, notam­ment sur les plate­formes, avec une con­clu­sion : je ne vends pas des masses 😳. 

Remarque

Ces chiffres ne con­cer­nent que les ventes de livres en auto-édi­tion, et donc ne pren­nent pas en compte Une auto­bi­ogra­phie trans­sex­uelle (avec des vam­pires), Enfants de Mars et de Vénus, ni Créa­tures de Rêve, qui sont édités par Dans nos his­toires dans le cir­cuit plus «tra­di­tion­nel».

  • Numérique/Ebooks : 119 
    • Ama­zon : 52 (44%)
    • Kobo : 26 (22%)
    • Crowdagger.fr : 29 (24%)
    • Autres : 12 (10%)
  • Papi­er : 62 
  • Total : 181

C’est des chiffres qui sont glob­ale­ment les mêmes que l’an­née 2020, et dans l’ab­solu pas de quoi se féliciter, surtout que le tout est répar­ti sur un cer­tain nom­bre de livres (même si Punk is undead et La sor­cel­lerie est un sport de com­bat représen­tent la majorité des ventes).

Il y a quand même un élé­ment qui vient mit­iger un peu ça, c’est que tous mes livres en auto-édi­tion peu­vent être téléchargés à prix libre, y com­pris gra­tu­ite­ment. Je compte cela comme une vente lorsqu’il y a un paiement ponctuel asso­cié à un livre pré­cis, mais il y a aus­si des per­son­nes qui sou­ti­en­nent par les abon­nements et qui ne vont pas for­cé­ment me redonner l’ar­gent à chaque fois. De même, il peut aus­si y avoir des gens qui vont télécharg­er trois livres mais ne vont faire un paiement qu’en une seule fois pour les trois (ce qui rend les sta­tis­tiques plus com­pliquées mais a l’a­van­tage de réduire les frais Paypal).

Cela dit, je con­state depuis quelques années que les ventes que je pou­vais faire sur Ama­zon ont très large­ment dimin­ué. Je ne sais pas à quoi c’est dû, et c’est évidem­ment un peu frus­trant : dans l’ab­solu ça me va de moins pass­er par Ama­zon mais ça veut dire con­crète­ment beau­coup moins de ventes.

En ce qui con­cerne les livres papi­er, depuis 2020 Punk is undead et La sor­cel­lerie est un sport de com­bat peu­vent être com­mandés en librairie (via BoD). Ça per­met de pass­er par autre chose qu’A­ma­zon et de soutenir les librairies indépen­dantes. Mal­heureuse­ment, ça reste de l’au­to-édi­tion donc la dif­fu­sion est lim­itée et il y a peu de présence dans les rayons (les librairies doivent pay­er à l’a­vance il me sem­ble), mais ça per­met au moins de les com­man­der comme ça.

Chiffre d’affaire

En ce qui con­cerne les résul­tats financiers (ouh ça fait sérieux je par­le de chiffre d’af­faire et tout), les ventes assez faibles sont très large­ment com­pen­sées par votre sou­tien (via uTip ou Patre­on). Mille mer­cis à vous 💜💜💜💜

  • Total : 2859€
    • Abon­nements : 1938€ (68%) ↗️
    • Roy­al­ties : 370€ (13%) ↘️
    • Rémunéra­tion fes­ti­vals : 292€ (10%) ↗️
    • Ventes directes : 256 (9%) ↘️

Au total, ça représente une somme qui est loin d’être nég­lige­able même si elle ne me per­met claire­ment pas de vivre que de ça (d’au­tant plus que c’est le chiffre d’af­faires et pas les revenus, donc il faut enlever une par­tie pour les coti­sa­tions URSSAF et com­pag­nie, et qu’il y a aus­si un cer­tain nom­bre de dépens­es — notam­ment les envois pour les abonné·e·s et l’héberge­ment du site — mais je ne fais pas mes comptes assez bien pour vous don­ner des infor­ma­tions plus précises).

Conclusion

En écrivant ce bilan, je me rends compte que j’ai vrai­ment de la chance d’avoir le sou­tien d’une com­mu­nauté chou­ette, ce qui me per­met de ne pas avoir à dépen­dre des ventes sur les plate­formes (et de la maitrise de leurs algo­rithmes) et de pro­pos­er, au moins au for­mat numérique, un accès plus libre aux livres. Encore mer­ci et 💜!

Très beau chat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *