Soumise par une insoumise, la féminisation forcée dans l’isoloir et le choix entre la cravache et le martinet, à 400 000 voix près

Soumise par une insoumise, la féminisation forcée dans l'isoloir et le choix entre la cravache et le martinet, à 400 000 voix près

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.